Autolib EV-sharing service

It looks like Parisian electric-vehicle car-sharing service Autolib just got some more juice.

The European Investment Bank (EIB) loaned France-based conglomerate Bollore 75 million euros ($98 million) to expand its Autolib service throughout the French capital. Last year, Bollore received a 130 million euro loan from the EIB for electricity-storage investments.

Autolib launched in Paris last October with Bollore's electric "Bluecars" and predicted that it would have as many as 5,000 EVs stationed at more than 1,000 Paris locations by 2013. Autolib charges the equivalent of between $6 and $11 per half hour as well as an annual membership fee of about $200.

As many as 40 of the 250 EVs had been pulled out of service as of January because of a combination of vandalism and breakdowns. At that point, Autolib had garnered about 6,000 memberships, around twice as many as the projected rate before launch. If you'd like to brush up on your French, check out the EIB's press release below.
Show full PR text
75 millions d'euros au Groupe Bolloré pour le déploiement du véhicule électrique

Date de publication: 12 Octobre 2012
Réference: 2012-140-FR
Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la Banque européenne d'investissement (BEI) et Vincent Bolloré, Président-Directeur général du Groupe Bolloré ont signé ce jour un contrat de financement de 75 millions d'euros en faveur du développement et de l'exploitation d'un service ouvert d'utilisation partagée de véhicules électriques en Ile de France.

Le 10 janvier 2011, la BEI avait accordé au Groupe Bolloré un prêt de 130 millions d'euros pour la recherche, le développement et l'innovation dans le stockage d'électricité et les activités de sa filiale IER dans le domaine de la gestion des flux.

Le nouveau prêt de la BEI au Groupe Bolloré financera les investissements destinés notamment:
  • au déploiement d'une infrastructure interconnectée de stations de recharge et de places de stationnement en voirie et en parc publics ;
  • à des activités de Recherche et Développement en amont concernant la mise en place de la technologie d'appui à des systèmes automatiques d'abonnement, de facturation, de recharge et de contrôle permettant de gérer en temps réel la clientèle et le parc automobile...
  • Ce nouveau prêt de la BEI accompagne la montée en puissance des activités du Groupe Bolloré dans le domaine du stockage d'électricité et de ses applications. Le Groupe Bolloré, dans le cadre du projet Autolib', a mis en circulation 1 750 véhicules électriques, répartis sur 710 stations : à ce jour, 38 800 abonnements ont été vendus dont plus de 13 600 abonnements premium annuels. Le Groupe Bolloré lance également, ces jours-ci, la location de la Bluecar pour les particuliers ainsi que des offres de mobilité électrique couplées à des solutions de stockage d'électricité photovoltaïque.
Ce financement s'inscrit au niveau européen dans le cadre de l'initiative « une Europe économe en énergie », prévue par la stratégie Europe 2020 dont l'objectif est de soutenir la mise en place d'infrastructures nécessaires à l'appui des véhicules verts en général et de l'électromobilité en particulier. Il témoigne plus encore de l'action prioritaire de la BEI en faveur de l'innovation et de la Recherche-développement au sein du secteur automobile afin de développer les solutions de transport innovantes et performantes, à faible intensité de carbone. L'engagement de la BEI en faveur de l'innovation dans les domaines industriel et énergétique s'est concrétisé en 2011 par un investissement global de 595 millions d'euros en France, 8,7 milliards d'euros au sein de l'Union européenne.

Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la BEI, s'est félicité de cette signature en ces termes : « Ce nouvel engagement financier avec le Groupe Bolloré témoigne de notre engagement concret en faveur de l'Innovation et de Recherche-développement en France. Notre objectif est de développer l'accès à un véhicule propre, innovant et performant. Nous misons sur les technologies de pointe car elles sont un fer de lance pour l'avenir en termes de développement économique et durable. C'est également un vivier d'emploi pour les jeunes »

Pour sa part, Vincent Bolloré s'est réjoui de cette collaboration : « Ce nouveau prêt de la BEI témoigne de l'expertise et de la crédibilité acquises dans ce domaine par le Groupe Bolloré et va permettre de développer de nouvelles innovations et de nouvelles applications dans le domaine stratégique du stockage d'électricité ».